Peau de poètes



À ceux qui quand on leur parle poésie Vous répondent fracas du monde À ceux qui quand on leur parle poésie Vous répondent média, information, violence et destruction À ceux pour qui la poésie est affaire de doux dingues, ouvrage de dames, passe-temps inutile Je réponds comme Léo « Poètes vos papiers ! » Ils sont tachés de sang Du sang de la terre Du sang de la vie Du vrai de l’envie L’envie de célébrer Le vif dans le mort Le beau dans l’éphémère Le tout dans le rien Tes yeux dans les miens Le délicat sillon au creux de ta paupière Le délicat bonjour du loriot dans le grand sapin Là le métro qui chante Et les mains qui ont peur La journée qui avance Les pouces sur les smartphones Les oreilles qui se ferment Les bouches qui se musellent Je déclare ouvert le temps de la poésie Qui délivre qui dit Le vrai de la vie Le langage des oiseaux Et le chant des baleines Et le chant des baleines


©️nk


#poème #poésie #manifeste #vie

22 vues2 commentaires

© 2023 par EK. Créé avec Wix.com

  • SoundCloud / Natacha Karl
  • Google+ Icône sociale
  • Deezer La musique que j'aime
  • Natacha haïku Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Pinterest